Accueil » Bourse - AAE

Bourse - AAE

Bourse - AAE


Le 31 mai 2017
Compte tenu de l'attente de renouvellement de la convention de fonctionnement que nous avions signée avec l'AP-HM et qui permettait de générer du chiffre d'affaires (donc des revenus finançant les bourses entre autres) en réalisant des études cliniques, nous ne sommes pas en mesure de procéder à l'attribution de bourses (mobilité et master) pour l'année 2017. Nous en sommes navrés. Il est donc inutile de candidater


Tous les ans l'ADEREM, sur son budget global, accorde des bourses mobilité et des bourses master à des médecins et des internes en médecine.
C'est en septembre de chaque année que ces bourses sont accordées. 

Ces bourses sont accordées par l'ADEREM après un examen par le Conseil Scientifique de l'ADEREM et validation par le Bureau de l'ADEREM.

Les AAE (Allocations d'Aide aux Etudes) sont elles examinées et accordées ou pas, par le Bureau de l'ADEREM, à chacune de ses réunions, sur proposition d'un adhérent qui soutient le projet de recherches du candidat. 

 C'est sur le budget de l'adhérent qu'est prélevé le montant de l'allocation d'aide aux études. Ces sommes sont fiscalisables et dépendent de vos revenus. Toutefois les AAE et Bourses sont soumises à un examen de vos ressources préalablement à leur octroi.

Sur le plan fiscal, s'il s'agit d'une bourse pour une mobilité effectuée hors de France pendant une période égale ou supérieure à 183 jours consécutifs sur une période de 365 jours vous devrez d'une part en avertir l'administration fiscale française et d'autre part effectuer une déclaration auprès des services fiscaux du pays d'accueil. 

Si vous passez 182 jours consécutifs ou moins à l'étranger sur une période de 365 jours, vous devez déclarer le montant de la bourse obtenue aux services fiscaux français.

Sur le plan fiscal et s'il s'agit d'une bourse Master, vous devrez déclarer le montant de la bourse obtenue auprès des services fiscaux français .

Arrêté du 4 octobre 2006 définissant les modalités d'organisation de l'année recherche durant le troisième cycle des études de médecine, d'odontologie et de pharmacie.
Art R6153-11 du CSP rémunérations émoluments.