Accueil » Bourse - AAE » AAE

AAE

QUI PEUT EN BÉNÉFICIER ?

Des allocations d'aide aux études peuvent être attribuées à des étudiants (nécessité d'avoir une carte d'étudiant valide) ou des stagiaires (nécessité d'un contrat de stage en cours) travaillant dans des services d'adhérents. Le projet d'études ne doit pas bénéficier à l'industrie.

COMBIEN ?

Ces allocations sont attribuées par l'association pour une durée de un an éventuellement renouvelable une fois sur demande expresse et justifiée de l'adhérent. Les fonds sont prélevés sur les sommes allouées à l'adhérent dans le cadre de son projet de recherche. Le montant de l'allocation est donc à la discrétion de l'adhérent et est prélevée sur son budget propre.

L'allocation est versée à hauteur de 80% en une fois lors de son attribution après signature de la convention , le solde (20%) étant versé sur présentation du rapport.

L'allocataire ou le boursier s'engage à remettre à l'ADEREM, à l'issue de son travail; les justificatifs des dépenses engagées, une note de synthèse sur ses travaux et à citer l'aide de l'ADEREM dans les articles et présentations en découlant. 

Ces documents sont nécessaires pour le rapport d'activité de l'association et l'absence de fourniture de la note de synthèse validant l'accomplissement des travaux prévus aux présentes entraînera l'annulation de l'attribution de l'allocation.

Vous devez déclarer cette somme au fisc

QUI DÉCIDE ?

Le Bureau de l'ADEREM examine les demandes d'AAE lorsqu'il se réunit, c'est-à-dire une fois par mois.

COMMENT PROCÉDER ?

Télécharger la convention d’AAE à nous retourner signée par vous et l’adhérent qui vous soutient.

Inscrivez-vous en ligne

Le dossier de demande doit être adressé au Bureau de l'Association, et doit comprendre :

  • Le curriculum vitae du postulant,
  • La carte d'étudiant en cours de validité,
  • La description du projet de recherche,
  • L'avis du directeur de recherche du postulant.
  • Obligatoire : les ressources prévisibles du candidat pour la période (salaire maintenu ou non, autres subventions ou aides demandées).
  • La convention d’AAE signée par vous et l’adhérent qui vous soutient